Trouver son Ikigaï, kesako ?

Cette année 2021 nous aura tous plus au moins amenée à une réflexion sur notre façon de vivre : ce que nous voulons, ce que nous ne voulons plus. Vous êtes nombreux d’ailleurs à avoir sauter le pas d’une reconversion professionnelle.

Trouver sa voie, sa passion, n’est pas facile. Même quand on a la chance d’avoir trouvé ce qui nous va, il faut souvent beaucoup de temps et de travail pour arriver à trouver les activités précises qui nous rendrons heureux et épanouis . De plus celles-ci sont, quoi qu’il arrive, amenées à évoluer. Si vous n’avez pas encore trouver votre chemin, et que vous hésitez encore, ou que vous êtes  en mode « évolution », l’Ikigaï pourra surement vous aider à trouver votre voie / voix !

 

Qu’est-ce que l’Ikigaï ?

Ikigaï est un concept japonais qui correspond au sens de la vie. Ce concept ancien vient du Japon (dont on retrouve les traces durant la période Heian s’étendant de 794 à 1185) a été mis en lumière par le psychologue Akihiro Hasegawa. L’ikigaï, c’est ce qui donne envie de nous lever chaque matin avec une grande joie, ce qui fait que la vie mérite d’être vécue. Il est composé des caractères japonais Iki qui signifie “vie” ou “être en vie” et Gaï qui veut dire “ce qui vaut la peine et a de la valeur”.

 

L’ikigaï se trouverait au centre de 4 éléments primordiaux :

  • Ce que vous aimez
  • Ce pour quoi vous êtes doué
  • Ce dont le monde a besoin
  • Ce pour quoi vous pouvez être payé

 

+ 4 intersections de ces mêmes cercles

  • Passion (ce que vous aimez + ce pour quoi vous êtes doué)
  • Vocation (ce que vous aimez + ce dont le monde a besoin)
  • Mission (ce dont le monde a besoin + ce pour quoi vous êtes payé)
  • Profession (ce pour quoi vous êtes payé + ce pour quoi vous êtes doué)

Nous avons tous un ikigaï, quelque chose qui donnerait du sens à notre vie. Vous n’avez peut être par encore trouver votre ikigaï. Voici quelques pistes pour le trouver !

 

Comment trouver son Ikigaï

Copyright Stéphanie Mezerai©

1 / Ce que J’aime faire : C’est la case la plus facile en remplir car c’est dans celle-ci que l’on met tout ce qu’on aime faire. Sur quoi passez-vous des heures sans vous en rendre compte ? Qu’est-ce qui vous occupe au point d’en perdre toute notion de temps ? Qu’est-ce que vous aimez vraiment faire ?

2 / Ce que je sais faire : Cette case est particulièrement bénéfique pour ceux qui pensent qui n’ont pas de réelles compétences ! Le syndrome de l’imposteur vous connaissez sûrement ? Nous sommes tous bons pour quelque chose, peu importe le domaine. Quelles sont les choses pour lesquelles vous êtes doué naturellement, ou que vous savez faire facilement ? Ce que votre famille/amis vous reconnaissent comme talents. Faites preuve de bienveillance avec vous-mêmes !

Copyright Stéphanie Mezerai©

3 / Ce pourquoi je suis payé ou pourrait être payé : Dans cette case on note ici toutes vos compétences qui peuvent être monnayées. Quelles compétences pouvez-vous monétiser ? Quelles sont les idées que vous pourriez vendre ?

4 / Ce dont le monde a besoin : Cette dernière case est un peu plus compliquée à remplir et se base sur votre ressenti et vos valeurs. Vous noterez ici le type d’aide que vous aimeriez apporter à l’humanité/société/communauté, ce qui est bon pour notre monde. Les causes que vous voulez défendre. Tout ce qui correspond à votre altruisme.

Copyright Stéphanie Mezerai©

Maintenant on passe au cercle intérieur et on croise les informations.

1 / Les passions : Ce que vous aimez faire et pour quoi vous êtes doué(e). La case passion est l’intersection entre ce que vous aimez et ce à quoi vous êtes doué. Par exemple, si vous aimez faire des pâtisseries « vegan » , faire des photos de vos réalisations, faire de la pâtisserie « vegan » et la photographie doit apparaître dans ce cercle.

Copyright Stéphanie Mezerai©

2 / Les professions : Ce que je sais faire et ce pourquoi je suis payé/ou pourrais être payé. Dans cette case, on retrouve ce pour quoi vous êtes doué et pour lequel vous pouvez être payé. Si on reprend l’exemple de la faire de la pâtisserie « vegan » et faire des photos , vous êtes doué et en plus, vous avez des personnes prêtes à acheter vos réalisations ? YES on y est !!

3 / Les vocations : Elles se trouvent à la convergence entre ce dont le monde a besoin et ce que vous pouvez faire en échange d’une rémunération. Dans cette partie, vous inscrivez le dénominateur commun entre ce pour quoi vous pouvez être payé et ce dont le monde a besoin. En reprenant notre exemple précédent, vous pouvez être payé pour vos pâtisseries « vegan », les photos de réalisations et vos sujets vont être utiles à des marques d’ingrédients bio ? C’est dans cette partie de la case que vous inscrivez la pâtisserie, mais aussi la photographie.

Copyright Stéphanie Mezerai©

4 / Les missions : Les activités auxquelles vous aimez vous adonner et dont le monde a besoin. Ce qu’il faut écrire dans cette case du schéma, c’est le point commun entre ce dont les gens ont besoin et ce que vous aimez. Vous aimez faire de la pâtisserie « vegan » , prendre des photos et le monde a besoin de les voir ? C’est encore la pâtisserie et la photographie que l’on retrouve dans cette partie.

Attention, il important de bien chercher à répondre à toutes les questions sinon vous ne trouverez pas votre Ikigaï .

Vous l’aurez compris, votre Ikigaï est le point commun entre les 4 éléments précédents. Si on reste sur la pâtisserie « vegan » et la photographie, votre raison d’être est de faire des pâtisseries « vegan » et des photos, cela vous procure une joie de vivre incroyable.

Votre Ikigaï se trouve au centre, à la croisée de tous vos cercles. Votre Ikigai ne sera pas une profession ni une passion mais plus une impression une sensation d’avoir trouvé votre raison d’être en enfin pourquoi je fais tout ça.

Copyright Stéphanie Mezerai©

Cela va vous permettre :

  • D’améliorer considérablement votre estime de vous-même
  • De devenir une personne unique et charismatique
  • De vous sentir libre
  • De vivre heureux et en accord avec soi-même

 

Belle fin d’année à vous et j’espère que vous trouverez votre IKIGAÏ pour 2022 !

Vous devriez également aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

À propos

Je suis spécialisée dans la gestion du stress et l’accompagnement des femmes de 40 ans à la préménopause et ménopause, mais aussi des troubles féminins.

Transmettre est une passion et les rencontres sont toujours enrichissantes ! Je suis formatrice indépendante pour plusieurs organismes de formations en naturopathie.