La dépression chez les séniors

 naturo séniors

La plupart des soucis rencontrés chez les séniors sont : Les douleurs et la dépression entre autre qui sont d’ailleurs souvent liés.

En France la dépression des séniors n’est pas toujours dépistée, ou encore minimisée ! Pourtant une dépression chez un sénior peut vraiment avoir de lourdes conséquences. La dépression des séniors désigne un état dépressif se caractérisant par le repli sur soi, des douleurs physiques ou des troubles du sommeil. Ces signes sont souvent mis en relation avec d’autres causes et la pathologie, qui affecte 13 à 40 % des plus de 65 ans, reste non diagnostiquée dans un bon nombre de cas.

En effet, lorsque la dépression entraîne ou maintient des atteintes cognitives, un laisser-aller dans le soin de soi (syndrome de glissement), elle est souvent associée à une marque de sénilité ou à un symptôme de la maladie d’Alzheimer, qui peut d’ailleurs coexister avec la dépression. Bien souvent on passe donc à côté d’une réelle dépression qui pourrait être traitée. 

Ainsi, un changement récent de situation – passage à la retraite, veuvage, maladie, isolement social, éloignement familial, etc. – augmente le risque de dépression, mais il ne l’explique pas à lui seul. Vient s’y ajouter le problème de la perte des rythmes : ne plus se lever et ne plus manger à heures régulières au seul motif que plus rien n’y oblige quand on est à la retraite a surtout pour effet de perturber la sécrétion de certaines neuro-hormones comme la mélatonine, très impliquée dans la régulation de l’humeur. Or en cas d’épisode dépressif majeur, un dérèglement des rythmes biologiques est quasi une constante.

Quelles en sont les causes ?

Les principales causes de la dépression liée à l’âge sont :

  • Une dépression réactionnelle à la suite d’un deuil (le veuvage, puis les deuils qui se multiplient avec l’avancée en âge…) ;
  • Les maladies lourdes, plus courantes ou plus difficiles avec le vieillissement, notamment la douleur physique qui n’est pas correctement prise en charge ;
  • Les personnes ayant des antécédents de dépression rechutent plus facilement avec l’âge ;
  • Les facteurs psychosociaux : départ à la retraite (perte d’un réseau social) ; isolement ; diminution des revenus ; disparition de certains plaisirs de la vie (par exemple, perte du sens du goût liée à la prise de médicaments) ; entrée en institution et désorientation, chagrin de ne plus disposer de ses souvenirs et de son cadre de vie familier ;
  • Certains médicaments, responsables, de dépression iatrogène.

Quels sont les premiers signes ?

naturo séniors 1

Lors d’une dépression liée à l’âge, les signes suivants peuvent apparaître :

  • Angoisse et réactions d’inquiétude démesurées ;
  • Douleurs intenses ou inexpliquées, avec quelquefois des difficultés à se déplacer ;
  • Troubles de la mémoire ;
  • Irritabilité, transformation du caractère chez une personne qui se montre plus agressive ou le syndrome de « Tatie Danielle » comme je le dis souvent ;
  • Perte d’intérêt pour soi-même (jeûne, oubli de la prise des médicaments, hygiène négligée). 

Une prise en charge appropriée est essentielle.

Naturopathie : de la prévention surtout !

naturo fleur003

Garder la santé en vieillissant passe avant tout par la prévention. On ne peut pas rajeunir, mais on peut ralentir ce processus par une hygiène de vie quotidienne.

La plupart des seniors arrivent à la retraite en mauvais état et ne profitent pas pleinement du temps libre auquel ils aspiraient depuis des années. Or, la retraite, se prépare et s’accompagne sur le plan physique et psychologique par des moyens simples et de bon sens. Les recherches sur le vieillissement convergent tous vers l’application, au quotidien d’un mode de vie respectant nos vrais besoins. La retraite est un nouveau départ pendant lequel l’homme et la femme peuvent et doivent continuer de croître et de s’épanouir, de relever le défi quand dans la force de l’âge, il s’agit d’aborder en toute sérénité la seconde partie de sa vie.

Un réglage alimentaire précis, tenant compte de l’âge et des habitudes acquises avec le temps, permet de retarder la dégradation organique, de réduire l’athérosclérose générale de l’organisme, de prévenir et ralentir l’usure musculo-squelettique, de préserver la mémoire et les facultés intellectuelles.
Certaines thérapies naturelles peuvent, elles aussi, aider à régler des pathologies liées au vieillissement comme l’arthrose, l’ostéoporose, les problèmes de libido, de vue, de mémoire etc.

Avec l’avancée de l’âge, rester en bonne santé demande plus que jamais que l’on tienne compte de l’être dans sa globalité et son individualité.

Afin de prévenir la dépression liée à l’âge, il est nécessaire de :

  • S’exposer quotidiennement à la lumière du jour (les personnes âgées, surtout celles qui se déplacent mal, restent trop souvent à l’intérieur) ;
  • Etre entouré : l’entourage doit être à l’écoute des personnes âgées. Il ne faut pas que ces dernières se sentent abandonnées.
  • Faire le plein de d’oméga 3 comportant des propriétés antidépressives :Manger au moins 3 fois par semaine des poissons gras (saumon maquereau…). Consommer de l’huile de colza ou de noix ;
  • Privilégier les bananes, le chocolat et les noix car ils apportent du magnesium ;

Ce qu’un naturopathe pourra proposer :

  • Bilan de vitalité complet et un programme individualisé d’hygiène vitale
  • Conseils alimentaires personnalisés
  • Conseils en thérapie naturelle adaptés aux plus de 60 ans
  • Démonstration d’exercices respiratoires individualisés
  • Conseils en fleurs de Bach pour gérer le stress, les angoisses liées à l’âge

Le naturopathe développe tout particulièrement l’aspect diététique car le rôle de l’alimentation est essentiel chez le senior désirant garder la forme. En effet, les carences nutritionnelles dont souffrent beaucoup de personnes âgées, troubles aussi bien quantitatifs que qualitatifs, engendrent des problèmes divers tels que fonte musculaire, chutes fréquentes, baisse du dynamisme, troubles confusionnels, la perte de l’appétit allant souvent de pair avec la disparition de la joie de vivre. 

En savoir plus et sources 

        

 Stéphanie Mezerai, naturopathe  

 

Vous devriez également aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Je suis spécialisée dans la gestion du stress et l’accompagnement des femmes de 40 ans à la préménopause et ménopause, mais aussi des troubles féminins.

Transmettre est une passion et les rencontres sont toujours enrichissantes ! Je suis formatrice indépendante pour plusieurs organismes de formations en naturopathie.