L’électrosensibilité c’est quoi ?

naturo stress1

Maux de tête, douleur articulaire,  musculaire (genou, main…), fatigue, insomnie, acouphènes, perte de concentration, dépression, irritabilité, problèmes cardiaques, notamment tachycardie

et si vous étiez électrosensible ?

Cette pathologie nouvelle, l’électrosensibilité, est une forme d’allergie particulière, récente, et en pleine progression dans nos pays industrialisés, qui se produit en présence de champs électromagnétiques.

Tout comme une allergie, celle-ci peut s’aggraver avec le temps. plus les expositions aux ondes « provocantes » se reproduisent, plus l’organisme devient sensible, réagissant à des doses de plus en plus faibles ou des gammes de fréquences ignorées jusque là. Une fois les premiers symptômes constatés, elle ne peut que s’accroitre.

Quels sont les symptômes ?

naturo stress

Si les symptômes de la maladie peuvent varier d’une personne à l’autre et sont parfois confondus avec d’autres maladies, un ensemble de manifestations est tout de même identifié.

Les premiers cas d’électrosensibilité ont été rapportés pendant la guerre de 1939-45. A cette époque, les opérateurs radio travaillaient des heures sans fin directement sur ou autour d’un émetteur radio pour communiquer avec l’état major. Plusieurs d’entre eux ont rapporté des symptômes divers et incapacitants qui ont mené à la description du premier syndrome nommé «maladie des radiofréquences» (radio wave sickness). C’est le Dr Magda Havas, une chercheuse canadienne a publié dans la revue Electromagnetic biology and medicine une analyse dans laquelle elle donne des détails sur ce syndrome. 

Les symptômes de ce syndrome sont similaires à ceux rapportés par les personnes électrosensibles. Par exemple, sur le site Robin des toits, on peut lire la liste suivante de symptômes : vertiges, maux de tête, troubles de la mémoire et de la concentration, irritabilité, picotements, brûlures, douleurs musculaires et articulaires, pertes de sommeil, éruptions cutanées. 

  • Des symptômes dermatologiques sont souvent constatés. Il peut s’agir de rougeurs, de picotements, de sensations de chaleur voire de brûlure ou de froid intense.
  • A ces premières caractéristiques s’ajoutent également des symptômes d’ordre végétatifs et neurasthéniques : des nausées, des étourdissements, une sensation de fatigue ou de lassitude, d’irritabilité voire de dépression, des troubles cardiaques (palpitations) et digestifs, des maux de têtes, des perturbations du sommeil, des douleurs au niveau des articulations, etc.
  • Au niveau de signes cliniques une perturbation du système neuro-immunitaire, endocrinien, nerveux et cardio-vasculaire aurait été observée. Le fonctionnement des cellules serait également affecté. 

Les personnes électrosensibles ne sont pas toutes sensibles de la même façon : les symptômes et leur intensité varient d’une personne à l’autre. Par contre, chez tous les électrosensibles, les symptômes augmentent en fonction de l’intensité des rayonnements et champs électromagnétiques. Plus les sources de champs électromagnétiques (CEM) sont nombreuses et puissantes, plus ces personnes souffrent.

Nous sommes tous soumis aux CEM, nous subissons tous leur influence. On peut donc prétendre, sans grand risque de se tromper, que plusieurs d’entre nous en éprouvent déjà des effets, des symptômes qui peuvent être légers ou intenses, mais pour lesquels nous ne trouvons souvent pas de cause. Il est aussi possible que, avec l’augmentation de l’intensité des CEM (plus de téléphones cellulaires, de tours micro-ondes, de wifi, de compteurs intelligents, etc.), nous soyons éventuellement tous affectés.

 

Champs électromagnétiques où ?

naturo electrosensibilité1

  • Antenne de téléphonie mobile (jusqu’à au moins 600 mètres en campagne), 
  • Téléphone mobile (10 mètres),
  • Téléphone fixe sans fil (DECT) et téléphone avec fil (dans une moindre mesure),
  • Appareils électroménagers,
  • Câbles électriques domestiques,
  • Ampoule fluo compactes (économiques),
  • Alarme sans fils,
  • Lignes à hautes-tension,
  • Ordinateur à son contact ou à son approche,
  • Wifi, Wlan, Bluetooth,
  • Terminaux de payement sans fils (carte bancaire)
  • Four à micro-ondes,
  • Automobile (électronique embarquée, bobine d’alimentation de l’allumage du moteur),
  • Train, Avion,
  • Radars.

Le courant alternatif des installations électriques domestiques est nocif pour le corps (Le sens du courant alterne 50 fois par seconde).
Les ondes hertziennes (ondes radio, micro-ondes, très hautes fréquences) sont nettement plus nocives lorsqu’qu’elles sont pulsées. Leur impact sur le corps humain dépend de leur fréquence, leur puissance et leur type de pulsation. Par exemple, à puissance égale, les antennes relais sont plus nocives que les émetteurs radio-FM.
 

Mais alors comment s’en protèger ?

naturo electrosensibilité

Il faudrait déjà dans un premier temps être capable de faire le point sur les sources de pollutions qui vous entourent, et elles sont nombreuses : télévision, les téléphones, les ordinateurs, les appareils radio, les fils de haute tension et les WiFi. À cela, il faut ajouter les fours à microondes, les néons, tous les fils électriques,  et autres équipements bluetooth … Pas si simple !!

 

Utiliser votre téléphone à bon escient

Le téléphone portable est une source importante d’ondes électromagnétiques. Pour réduire votre exposition, il est donc important d’optimiser son utilisation. Pour cela, téléphonez uniquement dans les zones de bonne réception et évitez de l’utiliser en voiture, dans le train, etc…Oui je sais pas facile….

Le champ électromagnétique est en effet particulièrement puissant lorsque le téléphone capte mal son réseau. Ne gardez pas non plus votre téléphone portable en permanence sur vous et éteignez-le et ne le gardez surtout pas près de vous la nuit !!  Sachez enfin que les téléphones fixes sans fil fonctionnent aussi grâce aux ondes : chez vous, préférez les téléphones filaires.

Eteigner votre wifi

Pour se protéger efficacement des ondes électromagnétiques, il est important d’éteindre son réseau wifi. L’intensité qu’il émet peut être jusqu’à 6 fois moins importante que les téléphones portables mais sa fréquence être proche de celle des fours à micro-ondes. Mieux vaut donc se connecter à internet grâce à un réseau filaire.

Sachez aussi que les boxs sont généralement fournies avec le wifi activé par défaut. Vous devez donc le désactiver même si vous ne l’utilisez pas, sans oublier d’éteindre également le wifi communautaire, aussi appelé hot bot. Si vous habitez en appartement, l’idéal est bien sûr de convaincre vos voisins de faire de même afin de vous prémunir totalement (ou presque) des émissions d’ondes.

Penser aux femtocell

Les femtocell sont des mini antennes relais domestiques, proposées par de plus en plus d’opérateurs. Elles permettent de partager la connexion internet d’une box ADSL classique grâce à un réseau 3G local. Si vous êtes réticent à l’idée d’installer une antenne relais chez vous, sachez que les femtocell émettent une puissance très faible et permettent de minimiser l’émission des téléphones portables, tout en bénéficiant d’une meilleure couverture. Une bonne solution pour minimiser la pollution électromagnétique ! Pour en savoir plus sur les femtocell, prenez contact avec votre fournisseur d’accès internet.

S’éloigner du four à micro-ondes

Le four à micro-ondes émet un champ électromagnétique important. Il fonctionne grâce à un rayonnement de forte puissance qui agite les molécules d’eau afin de provoquer le réchauffement ou la cuisson des aliments. Le problème du four à micro-ondes est qu’il n’est généralement pas totalement étanche et qu’une partie des ondes censées être confinées dans l’enceinte du four peut fuir à l’extérieur. Pour minimiser votre exposition, il est donc important de vous tenir à distance de celui-ci durant son fonctionnement.

Et les antennes relais ?

Les antennes relais font l’objet de nombreuses inquiétudes. Comme ce sont elles qui créent le réseau nécessaire au fonctionnement des téléphones portables, il peut être tentant de s’en éloigner au maximum. Or, un téléphone portable module la puissance du signal qu’il émet en fonction de la qualité du signal qu’il reçoit. Ainsi, moins le réseau est fort, plus le téléphone émet. S’éloigner d’une antenne relais n’a donc de sens qu’à condition de se passer totalement de téléphone portable. L’exposition au champ émis par les antennes relais n’est pas directement liée à l’antenne du téléphone mais à l’utilisation du téléphone portable lui-même.

Protèger votre chambre à coucher :

Je vous avais déjà parlé de cela dans un autre article intitulé « Champs magnétiques et votre sommeil »  

En savoir plus

      

 

« Cherche zone blanche désespérément » le film documentaire

Références :

Sources :

  • http://www.conscienceverte.fr/etes-vous-electrosensible-2-130.html
  • http://www.docdunet.fr/lelectrosensibilite-cest-quoi/
  • http://www.champs-electro-magnetiques.com/ondes/electro-sensibilite-une-pathologie-47.html
  • http://www.jydionne.com/etes-vous-electrosensible/
  • enquête topsanté.com par Quitterie Pasquesoone

 

Vous devriez également aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Je suis spécialisée dans la gestion du stress et l’accompagnement des femmes de 40 ans à la préménopause et ménopause, mais aussi des troubles féminins.

Transmettre est une passion et les rencontres sont toujours enrichissantes ! Je suis formatrice indépendante pour plusieurs organismes de formations en naturopathie.