Soutenir son foie après les fêtes

naturo foie

L’entre deux fêtes est un moment propice pour consommer plus que de coutume des aliments produisant une augmentation des déchets toxiques dans l’organisme. Viandes, alcools, sucreries, de même qu’une réduction des heures de sommeil et pour certains s’ajoute l’exposition aux fumées de cigarettes. Non seulement le nous mangeons riche et copieux aux réveillons mais chaque jour nous apporte son lot de chocolats, restes en tout genre, sans compter la galette des rois qui arrive très vite derrière ! 

Nouvelle année qui arrive, nouvelles résolutions … Après les excès de la période des fêtes que vous trainez et vos bonnes résolutions concernant votre hygiène de vie, votre alimentation ou encore votre santé physique… vous savez pas par où commencer à vrai dire ! Allez c’est le moment de faire souffler un peu votre corps !

Par quoi je commence ?

 naturo tisane007

Si vous n’avez pas remplacé le repas qui précède votre « réveillon »par une journée de diète, ou de monodiète ce n’est pas trop tard pour commencer par remplacer celui du lendemain par une monodiète, à savoir la consommation d’un seul aliment ce qui permet de mettre au repos le système digestif, d’économiser de l’énergie et de mieux récupérer. Cette monodiète pourra être : compote de pommes douces, ou bouillon de légumes riche en aliments soufrés : poireaux, céleri, oignons…les jus vous offrent un coup de fouet coloré avec un smoothie vert drainant pomme épinards, un jus vitaminé orange carotte à boire toute la journée.

Pour les excès de boissons : prendre avant et après la fête une cuillère à soupe de CHARBON VEGETAL ACTIVE – attention prendre le charbon activé seul et hors des repas.

Aider à l’éliminination :  La semaine qui suit en buvant beaucoup d’eau avec des plantes draînantes comme un mélange de type radis noir/artichaut, aubier de tilleul, boldo, fumeterre, romarin, pissenlit, reine des prés ou cure d’HYDROXYDASE (en parapharmacie ou magasin diététique : attention cette eau est contre indiquée en cas d’hypertension artérielle et insuffisance rénale – la boire non glacée et loin des repas – en cure intensive : 3 flacons par jour)

Pour les digestions lentes et difficiles : prévoir de prendre avant et après les repas des gélules de plantes facilitant la digestion (telles que : angélique, fumeterre, artichaut)

Pour soulager le foie en cas d’excès : Le chardon marie, le radis noir et l’artichaut sont les trois plantes qui aideront le foie et la vésicule biliaire. Idéalement sous forme d’ampoules buvables qui combinent ces trois plantes (une ampoule le matin et une le soir, avant les repas) + bouillotte sur le foie au coucher pendant 10/15 mm.

Vous pouvez opter pour un drainage de cet organe majeur avec les huiles essentielles. L’essence de citron zeste et le romarin à verbénone sont des alliées du foie ! Le romarin verbénone a un profil biochimique bien spécifique et est connu pour son action bienfaisante et drainante sur la sphère hépatique. Le citron soutient les cellules du foie. On prend en général deux gouttes de romarin ou de citron par jour sur uncomprimé neutre, dans une cuiller d’huile d’olive ou de miel. 

Récupération par le sommeil : en profiter pour ce coucher plus tôt, avant minuit, car c’est avant cette phase du sommeil que le corps se détoxifie.

Protéger la flore intestinale, pour les naturopathes une flore intestinale saine permet de lutter efficacement contre les infections, inflammations, chutes immunitaires, intoxications, stress… Avant chaque repas copieux prendre 30 minutes avant un « probiotique » (complément alimentaire pour assainir la flore) dans un verre d’eau tiède (laisser reposer avant de le boire) 

Donnez à votre organisme l’opportunité de s’oxygéner : Les poumons et la peau font parties des organes éliminateurs, les émonctoires. L’exercice physique est une excellente option, mais une simple marche rapide de 30 minutes fera très bien l’affaire. Si vous ne voulez pas sortir et que vous disposez d’une bicyclette statique, pédalez agréablement devant une fenêtre ouverte !

Mal à la tête ?

naturo fatiguée

Si vous avez eu le coude un peu trop léger et que vous avez bu trop d’alcool, d’insupportables douleurs crâniennes seront là dès le lendemain au réveil. Ceci s’explique aisément : l’élimination de l’alcool dans l’organisme produit des toxines. Ces dernières provoquent  nausées et maux de tête. L’huile essentielle de menthe poivrée (mentha piperita) est une grande amie des fêtards ! Deux gouttes sur un comprimé neutre ou une cuillère à café de miel calme la douleur et rend la digestion plus commode.  On peut masser cette friction sur les tempes et le haut de la nuque afin d’apaiser immédiatement les maux de tête.

Levez le pied sur certains aliments

Essayez de ne pas consommer certains aliments entre les deux fêtes afin de laisser votre corps « souffler » un peu ! Eviter  :

  • Viandes, charcuteries,
  • toutes céréales raffinées. Dans la mesure du possible, éviter le blé, même complet.
  • produits laitiers
  • alcool, café,
  • desserts sucrés et sucre en général.
  • Les féculents et toutes les fèves.

Conclusion naturopathique

Et si ce n’est pas suffisant, une consultation naturopatique, pourra vous donner des repères pour mettre en place tous ces bons conseils.

TRES BONNES FETES A TOUS

 source1

Vous devriez également aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Je suis spécialisée dans la gestion du stress et l’accompagnement des femmes de 40 ans à la préménopause et ménopause, mais aussi des troubles féminins.

Transmettre est une passion et les rencontres sont toujours enrichissantes ! Je suis formatrice indépendante pour plusieurs organismes de formations en naturopathie.