La vigne rouge

naturo vigne rouge

Nom botanique : Vitis vinifera – Familles des Vitacées ou Ampélidacées

Originaire d’Asie mineure, on la retrouve dans tout le bassin méditerranéen et cela depuis le 8e siècle avant J.-C. De nos jours, sa zone de culture s’est étendue sur tous les continents et régions tempérées.

De part son importante activité vitaminique P et son action veinotonique, la vigne Rouge est conseillée dans les insuffisances veineuses et dans les troubles de la fragilité capillaire cutanée.

L’action thérapeutique de la vigne rouge est différente selon la partie de la plante utilisée. On reconnaît aux extraits de vigne rouge (feuille, pépins, fruit selon le cas) des propriétés anti-inflammatoires et anti-oédémateuses (action favorisant la résorption d’oedèmes), une action protectrice sur le foie, une action antimicrobienne, une action anti-oxydante, une action diurétique

Ses propriétés

  • Vitaminique P : cette activité permet d’augmenter la résistance des capillaires et de diminuer leur perméabilité, évitant ainsi leur éclatement sous la peau ; 
  • Veinotonique (elle permet d’augmenter la résistance des capillaires, les petits vaisseaux sanguins, stimule la circulation et facilite le retour veineux) ; 
  • Angioprotectrice ;
  • Antioxydante ; 
  • Astringente (elle exerce un resserrement des cellules musculaires des vaisseaux) ; 
  • Hémostatique 

 Ces propriétés permettent à la vigne rouge de :

  • Soulager les douleurs (crampes, impatiences, lourdeurs, gonflement,…) dans les jambes dues à des problèmes circulatoires 
  • Soulager les jambes lourdes en favorisant le retour veineux 
  • Soulager les hémorroïdes 
  • Traiter les phlébites (inflammation d’une veine pouvant entraîner la formation d’un caillot) 
  • Traiter les varices
  • Soulager les troubles circulatoires liés à la ménopause 
  • Traiter la fragilité capillaire cutanée (couperose, pétéchie, ecchymoses) 
  • Accélérer la cicatrisation 
  • Soulager l’irritation et la gêne oculaire, causées par exemple par un effort visuel soutenu, une atmosphère enfumée, … (usage local sous forme de collyre).
  • Soigner les diarrhées, les règles abondantes et les hémorragies utérines 
  • Traiter les aphtes
  • La principale indication thérapeutique de la vigne rouge est donc detraiter les maux liés à une insuffisance veineuse
  • elle réduit les oedèmes
  • Il est possible de consommer la vigne rouge sous forme d’extrait ou tout simplement en infusion.

Voici les dosages pour les feuilles de vigne rouge 
– Extrait de feuille de vigne : 360 mg à 720 mg par jour ; 
– Infusion : utiliser l’équivalent d’une cuillère à soupe de feuilles séchées dans une tasse d’eau bouillante et laisser infuser pendant 10 minutes. Consommer 2 à 4 tasses par jour. 

Précautions et contre-indications

Aucunes. On restera cela dit toujours prudent chez la femme enceinte et allaitante, ainsi que sur certains terrains (ex anticoagulant etc.) de par son effet vasoconstricteur.

Conclusion naturopathiques

 D’autres mesures seront à mettre en pratique pour une amélioration optimum de vos jambes lourdes.  Sujet que j’aborderai dans un prochain article ICI Par ailleurs une consultation naturopathique peut vous aider à mettre en place des mesures d’hygiène de vie qui amélioreront grandement votre état. 

Vous devriez également aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Je suis spécialisée dans la gestion du stress et l’accompagnement des femmes de 40 ans à la préménopause et ménopause, mais aussi des troubles féminins.

Transmettre est une passion et les rencontres sont toujours enrichissantes ! Je suis formatrice indépendante pour plusieurs organismes de formations en naturopathie.