Cellulite : Des solutions naturelles !

naturo cellulite0

 

La cellulite c’est quoi ? Qui est concerné ?

La cellulite concerne presque toutes les femmes qu’elles soient rondes ou minces. La répartition graisseuse est différente chez la femme de chez l’homme. La cellulite est constituée d’adipocytes (cellules graisseuses) de grande taille, situées sous la peau, qui se gorgent de graisse et s’hypertrophient. Les adipocytes, gonflés, compriment les vaisseaux sanguins et lymphatiques, ce qui entraîne une mauvaise élimination des toxines et des liquides. 

naturo cellulite1

Schématiquement, la cellulite est constituée 1/3 de rétention d’eau ; 1/3 de rétention graisseuse, 1/3 de rétention toxinique.

La cellulite s’accompagne très souvent d’un déséquilibre hormonal.
Le développement des cellules graisseuses et des cellules conjonctives situées sous la peau favorise la cellulite avec cet aspect bien connu et irrégulier de peau d’orange.

Il existe différentes formes de cellulite : 

  • La cellulite naissante, encore ferme au toucher : on peut la voir clairement quand on pince la peau entre le pouce et l’index. Elle est encore facile à éliminer.
  • La cellulite installée, donnant à la peau un aspect peau d’orange, irrégulier.
  • La cellulite « fibreuse », dure, douloureuse et inesthétique. Détails : 

La cellulite fibreuse Si vous avez ce type de cellulite, il faut diminuer votre consommation de sucre, et que ce soit sucres lents ou sucres rapides, le soir il faut vous en passer. Et il faut supprimer la mal bouffe (pizza, les parties grasses de la viande … ect) 

Astuce pour la combattre : le palper-rouler pour lutter contre les amas fibreux, le sport, la sudation pour améliorer l’aspect de la peau et donc aider à lutter contre la cellulite associé à des crèmes anti-cellulite incrustée. Des soins médicaux peuvent aussi être préconisés. 

La cellulite adipeuse

Il faut réduire les apports énergétiques, en diminuant les matières grasses saturées et les aliments transformés. Et supprimer les aliments comme pour la cellulite fibreuse.
Astuce pour la combattre : le sport comme le jogging ou le vélo pour brûler les réserves, favoriser les protéines, associés à des crèmes anti-cellulites en massant.
La cellulite aqueuse

Ici, il faut réduire tout ce qui entraîne la rétention d’eau, c’est-à-dire les apports en sel, mais aussi les produits sucrés, et toutes les graisses cuites et friture. 
Astuce pour la combattre : les crèmes pour drainer à appliquer en massant des pieds vers la taille pour relancer la circulation, boire beaucoup d’eau ce qui ira à l’encontre de la rétention d’eau et le sport qui demande beaucoup d’effort des jambes.

La cellulite infiltrée

Comme pour la cellulite aqueuse, il faut diminuer les aliments qui favorisent la rétention d’eau tels que le sel et le produits laitiers ainsi que les féculents complets… 
Astuce pour la combattre : Massages et brossage à sec pour améliorer la circulation veineuse et lymphatique.
 

Quelles sont les causes ?

Une mauvaise hygiène alimentaire : apport excessif en sel, en glucides (sucres), en lipides (gras) et pauvre en fibres. L’ accumulation des graisses rendent le tissu conjonctif moins souple.

Le manque d’exercice physique : les muscles des jambes exercent un effet de pompe pour aider le sang à circuler dans les veines. Une masse musculaire peu développée par une sédentarité tend donc à ralentir la circulation du sang dans les veines des jambes.
Le tabac : la nicotine altère la circulation du sang dans les petits vaisseaux sanguins et diminue l’oxygénation des tissus.
Les médicaments et la pilule : les œstrogènes, antihistaminiques et corticostéroïdes.

et puis L’hérédité : le nombre de cellules graisseuses et leur taille est en partie déterminé par le patrimoine génétique. 

 

Prévenir c’est possible ?

On ne peut pas prévenir la cellulite mais l’exercice physique régulier et une alimentation saine permettent de maintenir le plus longtemps possible un bon tonus de la peau et une bonne circulation sanguine. Pour limiter l’aggravation, pensez à ne pas bloquer le retour du sang des jambes vers le cœur :

  • Porter des vêtements suffisamment amples.
  • Éviter de rester de longues périodes dans une position statique, debout ou assise.
  • Éviter la chaleur et les douches et les bains très chauds pris régulièrement.
  • Porter des chaussures à talons plats qui font davantage travailler les muscles des mollets et aident par conséquent les veines à faire leur travail.

Que faire une fois installée ?

Il n’existe malheureusement pas de traitement qui puisse l’éliminer totalement et durablement. Il faut agir sur plusieurs fronts à la fois et durablement.

Une cure de détoxination du foie pendant 1 mois. A renouveler ponctuellement. 

Pourquoi détoxifier son foie en cas de cellulite ? La détoxification complémente très bien les traitements naturels de la cellulite parce que le système lymphatique joue un rôle primordial dans le développement de la cellulite. Si le système lymphatique ne fonctionne pas correctement et ne draine pas les toxines néfastes, les tissus conjonctifs peuvent se durcir près de la surface de la peau à cause de la circulation du sang qui est détériorée, ce qui mène à la formation de cellulite. Au cours du temps, les toxines peuvent s’accumuler si l’on mange trop d’aliments industriels et trop d’additifs alimentaires chimiques. L’alcool, les cigarettes et les médicaments sont aussi des sources de toxines. Le stress quand à lui est aussi générateur de toxine dans le corps. Réguler les toxines de son corps aide le système lymphatique à drainer les toxines et autres déchets et permet ainsi de réduire les risques continus de cellulite. Au final, le système lymphatique est similaire à la récolte des poubelles, et on ne laisse pas s’accumuler les déchet dans nos poubelles, alors pourquoi laisserait-on les déchets du corps s’y accumuler?

Un drainage des émonctoires : avec le foie, les reins stimulés par un drainage doux avec des plantes adaptées à vos besoins.  par exemple : le romarin, le genièvrier, le pissenlit, l’artichaut, l’ail des ours, le radis noir… La sève de bouleau associée à la gemmothérapie utilisant les bourgeons de noisetier, de frêne et de châtaignier pour les mêmes raisons que cités ci-dessus. 

Enrayer le déséquilibre hormonal. Sachez qu’une cellulite peut s’installer sous la prise de la pilule contraceptive, ou lorsque il y a un déséquilibre oetro-progestatif. La encore, un traitement homéopathique ou à base de plantes progestatives, d’huile d’onagre peut enrayer la cellulite.Sous l’influence des oestrogènes, hormone féminine, des phénomènes de gonflement et de rétention d’eau peuvent se mettre en place avant le cycle. Nombreuses sont les femmes qui prennent, à cette période, de 1 à 3 kg et les reperdent de moins en moins facilement. Résultat : des amas s’accumulent, de graisses et de cellules du tissu conjonctif. C’est la cellulite. Plus elle devient importante, et plus elle endommage l’état des fibres du tissu conjonctif, entravant la micro-circulation.

Le réglage alimentaire avec réduction des apports en glucides et en graisses saturées.

  • Deux cuillerées à soupe par jour d’une huile riche en oméga3 reste nécessaire (huile de noix ou de colza).
  • On supprime les graisses cachées et trop de sel dans les pâtisseries, les plats cuisinés tout prêts, la charcuterie, les gâteaux pour apéritifs….
  • Maintenez deux sources de protéines par jour (volailles, lapin, poisson, fruits de mer, œufs), des légumes et une petite portion de féculents à chaque repas.
  • Les fruits crus seront pris en fin de matinée et en fin d’après midi.
  • Boire suffisamment d’eau faiblement minéralisée entre les repas.

Renforcer le retour veineux : Lorsque la circulation veineuse et lymphatique se fait mal, les déchets métaboliques, encore appelées toxines sont mal drainés, mal éliminés, le retour veineux s’avère plus lent, moins efficace, sang et lymphe tendent à stagner dans la partie basse du corps et engorgent les tissus.

Pour que la circulation se fasse sans entrave, évitez de porter des pantalons trop moulant, sciant la taille, gainant les cuisses de manière excessive, écrasant l’estomac, pareil pour les bottes trop serrées. Evitez aussi les chaussures à hauts talons, qui empêchent la semelle de Lejars, pompe naturelle située sous le pied, et permettant le retour veineux, d’effectuer correctement son travail. 
Des plantes peuvent être utiles en cas d’insuffisance veineuse : vigne rouge,  marron d’inde,’hamamélis, les bourgeons de sorbier, marronnier et châtaignier sous forme de gouttes en gemmothérapie
Des gels aux huiles essentielles peuvent vous aider à voir avec un professionnel.
Des bas de contention .peuvent avoir leur utilité et bien sûr, comme précité, l’exercice physique.

Pratiquer régulièrement une activité physique : natation, marche, etc… pour stimuler la circulation sanguine et lymphatique

S’offrir régulièrement des massages : les massages relancent la circulation veineuse, drainent les tissus et libèrent les toxines. Chaque massage doit durer suffisamment longtemps pour mettre en mouvement la lymphe (1h) en insistant sur les zones à traiter. Les tissus mal irrigués deviennent au fur et à mesure plus souples et mieux oxygénés. En plus des bienfaits  sur le corps, vous sentirez aussi le bien être positif. N’hésitez pas à faire des massages régulièrement, l’aide d’une ventouse peut être vraiment un plus je vous laisse découvrir le site  Massage aux  ventouses Anti-Cellulite ICI et Brossez- vous le corps à sec vous en verrez rapidement des résultats, c’est magique !

Le stress peut être facteur de cellulite, tout comme le tabagisme, Apprenez à gérer vos stress. Il existe tout un panel d’outils anti stress, à vous de trouver celui qui vous convient le mieux : relaxation, cohérence cardiaque, méditation, musicothérapie, yoga, massage bien être….de la sophrologie …

Enfin ATTENTION aux traitements qui recourent aux ondes, au laser ou à des injections qui peuvent avoir des effets indésirables rares, mais difficiles à corriger, comme des cicatrices ou un brunissement de la peau.

Conclusion naturopathique

Je le répète souvent mais n’hésitez pas à consulter un naturopathe qui pourra vous aider au mieux dans vos choix selon les besoins de votre corps adaptés à vous uniquement. Vous bénéficierez d’un suivi et de conseils vraiment utiles ! 

sources : 

 

Vous devriez également aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Je suis spécialisée dans la gestion du stress et l’accompagnement des femmes de 40 ans à la préménopause et ménopause, mais aussi des troubles féminins.

Transmettre est une passion et les rencontres sont toujours enrichissantes ! Je suis formatrice indépendante pour plusieurs organismes de formations en naturopathie.