Huile essentielle de Sauge Sclarée

naturo sauge sclarée

La sauge sclarée veut dire  » la toute bonne ». C’est une herbe de santé et une herbe sacrée ! D’ailleurs un dicton populaire nous dit : « Qui a de la Sauge dans son jardin, n’a pas besoin de médecin ». 

Les Grecs, les Romains et les Arabes l’employaient comme plante salvatrice et l’employaient communément comme tonique et en compresse contre les morsures de serpents. Les femmes égyptiennes avaient l’habitude de boire du jus de sauge pour augementer leur fertilité.

Procédé d’obtention :  Distillation complète par entraînement à la vapeur d’ea
Organe distillé :  Parties aériennes
Pays d’origine :   France
Famille botanique : Lamiacées
Autres dénominations :  Salvia sclarea

Allergènes : Linalol Géraniol Limonène

Propriétés sur le plan physique

Oestrogen-like ++++
Phlébotonique, décongestionnante veineuse +++
Relaxante, calmante du système nerveux parasympathique +++
Régulatrice de l’hypercholestérolémie ++

Propriétés sur le plan psychique

L’huile essentielle de Sauge Sclarée est puissamment féminine. Elle renforce le Yin de la Terre. Elle nous aide donc à contacter notre féminité et notre propre douceur maternelle. Elle s’avère réconfortante et source de joie lors d’une éventuelle phase dépressive ou de sautes d’humeur liées à la ménopause. Elle est idéale pour travailler sur les profondeurs de notre être et la véritable nature de notre personnalité, et indispensable pour lâcher le ressassement perpétuellement du passé.

Indications

Aménorrhée, règles douloureuses, bouffées de chaleur ++++
Préménopause +++
Varices, hémorroïdes +++
Hypercholestérolémie +++
Fatigue nerveuse ++
Transpiration excessive ++

Toxicité

L’huile essentielle de Sauge Sclarée ne contient pas de thuyones, contrairement à la Sauge Officinale. Elle n’est donc pas neurotoxique.

Précaution d’emploi

Déconseillée à la femme enceinte, allaitante et à l’enfant de moins de 6 ans. Interdite en cas de pathologies hormono dépendantes du fait de son action oestrogen-like. (mastoses et cancers du sein) A ne pas confondre avec la Sauge officinale, neurotoxique et abortive. A éviter durant la seconde partie du cycle féminin. 

Mode d’admission

Diffusion +
Voie cutanée +++
Voie interne ++

Vous devriez également aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Je suis spécialisée dans la gestion du stress et l’accompagnement des femmes de 40 ans à la préménopause et ménopause, mais aussi des troubles féminins.

Transmettre est une passion et les rencontres sont toujours enrichissantes ! Je suis formatrice indépendante pour plusieurs organismes de formations en naturopathie.