Mangez Bio pour pas cher !

naturo BIO légumes

C’est vrai qu’il faut reconnaitre que  les produits bio sont globalement plus chers que les autres produits.

Comment faire alors que manger sainement à moindre coût ?

Il y a des solutions, des astuces à prendre en compte au quotidien pour manger de qualité, mais pas cher. Tout est une question de volonté: si vous êtes persuadé que vous allez vous ruiner en achetant des produits bio, je ne peux rien pour vous. Soyez ouvert et essayez de manger autrement.

Quelles sont les astuces pour que manger bio soit à la portée de tout le monde? En fait, ce sont simplement quelques modifications de nos habitudes alimentaires quotidiennes…

1 ) Acheter le plus en vrac !

Dans les magasins bio notamment, on vous propose de plus en plus de produits en vrac: il faut prendre l’habitude de regarder ce rayon en premier :Le sucre, les lentilles, le riz, les fruits secs… Ils sont bien moins chers en vrac, jusqu’à la moitié du prix que l’on trouve dans les rayons parfois (c’est le cas du sucre dans les magasins bio par exemple).

2 ) Mangez moins de viande !

Non vous n’avez pas besoin de manger de la viande tous les jours pour être en bonne santé: plutôt, vous détruisez votre santé si vous en mangez de basse qualité tous les jours. Apprenez à cuisiner un peu plus de céréales et de légumineuses (lentilles, haricots secs, pois chiches, etc.), vous verrez les économies que vous ferez ! Et puis, c’est l’occasion de varier les saveurs…

3 ) Des tomates en hiver ? Vraiment ?

Mais les avez-vous goutées pour de vrai au moins ces tomates hivernales? Vous ne pouvez pas me dire que vous les trouvez bonnes, ou alors vous êtes réellement de mauvaise foi… ou bien vous n’avez aucun goût! Les tomates, comme tous les fruits et légumes estivaux, sont chères en hiver: il faut les cultiver de force ou bien les transporter de très loin: rien de très économique.

L’hiver, il existe des tas de légumes aussi et on peut quand même varier nos plats: tous les choux (chou-fleur, chou frisé, chou chinois, chou vert, chou blanc, chou rouge, chou de Bruxelles…), brocolis, carottes, pommes de terre et ses variétés (pomme de terre violette, patate douce…), ail, oignon, navets, courges diverses (connaissez-vous les centaines de variétés de légumes anciens qui existent?), poireau, betterave, etc. Ce sont des légumes soit qui se récoltent en hiver, soit qui se conservent très bien.

Et puis il faut apprendre à « économiser » l’été: faites des bocaux et congelez pour en avoir durant l’hiver. Pour vous y repérer plus facilement, rencontrez les petits producteurs sur les marchés (et non les distributeurs), vous verrez tout de suite ce qu’ils vendent… et vous êtes sûr que c’est bien de saison. Il ne faut pas hésiter l’hiver à manger des fruits secs, qui compensent efficacement les fruits frais de l’été.

4 ) Acheter que ce vous avez besoin !

Pour manger bio moins cher, il faut être conscient de ce que l’on achète et ne pas se laisser avoir.

En effet, c’est une question de volonté, et cela s’apprend. En voulant « passer au bio » mais sans payer plus cher, vous faites des choix : vous n’achetez pas de paquet de gâteaux par gourmandise, ni le paquet de chips pour l’apéro. Vous n’achetez pas deux packs de lait parce que le deuxième est en promo: car vous savez qu’ils vont se périmer avant que vous puissiez les utiliser (c’est souvent comme ça avec les promos !)  Acheter que ce que l’on a besoin, et pas parce que c’est en réduction, pas parce que vous mourrez de faim ce soir (et que vous faites vos courses avant de diner), pas parce que peut-être vous en aurez besoin plus tard, etc. Vous arrêtez de vous faire avoir par la société de consommation.

5 ) Mangez moins !

D’une manière générale, nous mangeons trop et cela a des conséquences indéniables sur notre santé. Toutes les tentations que l’on a de partout ne nous aident pas je vous l’accorde. Mais combien d’occidentaux (occidentales surtout!) veulent perdre du poids aujourd’hui? Combien sont en surpoids? Combien ont du diabète ou du cholestérol? Oui, il va peut être falloir réduire de qu’il y a dans votre assiette pour être en meilleure santé. Ne vous faites pas d’illusion: les produits miracles, les régimes draconiens et les légumes vapeur, cela ne dure jamais. Réduisez simplement ce que vous mettez dans votre assiette, vous vous sentirez déjà bien plus en forme.

6 ) Cuisinez un peu plus

Vous voulez manger mais vous ne voulez pas cuisiner? Il faudrait savoir ce que l’on veut. Si manger est un des piliers fondamentaux de la vie, cuisiner l’est forcément aussi. On ne vous demande pas de mettre les « petits plats dans les grands » tous les jours. Pour manger Bio moins cher, il suffit de cuisiner autrement !

Il existe énormément de recettes faciles et rapides à faire: vous n’avez aucune excuse. Avez-vous calculé combien vous avez dépensé le mois derniers dans tous les plats à emporter que vous avez achetés? MacDo, pizzas, kebabs, barquette de frites… Arrêtez de me faire croire que ce n’est pas cher: ce sera toujours plus cher que ce que vous cuisinez vous même! N’achetez pas de plats transformés, c’est deux fois plus cher que si vous aviez fait le plat vous même.

7 ) Pas le temps ?

Ah oui, c’est vrai, l’excuse de tout le monde: « je n’ai pas le temps ». Nous avons toujours le temps de faire ce que l’on a vraiment envie. C’est plutôt que vous n’avez pas envie de passer du temps en cuisine chaque soir, et cela n’a rien à voir.

Il faut juste un peu d’organisation et apprendre quelques techniques pour cuisiner rapidement:

  • qui vous empêche de manger un plat de pâtes bio quand vous ne voulez pas cuisiner?
  • le jour où vous êtes d' »humeur cuisine« , faites en plus et congelez les restes
  • économisez votre temps en cuisine: pendant que les céréales cuisent, coupez quelques légumes dans une poêle: c’est pile le temps de cuisson nécessaire, 15 minutes maxi.
  • etc.

Ce n’est pas une obligation de manger bio. C’est meilleur pour la santé, cela est certain, pour la planète aussi. Mais il ne faut pas vous leurrer: manger bio sans vous ruiner demande quelques modifications de vos (mauvaises) habitudes alimentaires.

Non manger bio ne revient pas plus cher et tout le monde peut le faire.

8 ) Des agriculteurs à votre service !

Les AMAP, Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne, sont des partenariats de proximité entre un groupe de consommateurs et une ferme, souvent située en zone péri-urbaine, se développant à partir de la vente directe par souscription des produits de cette dernière.
Elles sont adaptées à tout type de production, et particulièrement à celle des fruits et légumes.

je vous en dis plus ici  

9 ) Les végétaux selon leur saison !

vignette calendrier fruits/légumes bio

Afin que vous puissiez savoir quels fruits et légumes vous pouvez trouver dans votre panier bio chaque mois, nous vous proposons un calendrier des récoltes bio saisonnières.

Deux versions sont à votre disposition :

 Pour aller plus loin : bibliographie

     

Vous devriez également aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Je suis spécialisée dans la gestion du stress et l’accompagnement des femmes de 40 ans à la préménopause et ménopause, mais aussi des troubles féminins.

Transmettre est une passion et les rencontres sont toujours enrichissantes ! Je suis formatrice indépendante pour plusieurs organismes de formations en naturopathie.