J’ai adopté un agriculteur …

c’est possible grace à l’AMAP!

Qui n’a pas révé d’avoir de beaux légumes, fruits, produits de la ferme moins et chers et bien frais?

Les AMAP, Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne, sont des partenariats de proximité entre un groupe de consommateurs et une ferme, souvent située en zone péri-urbaine, se développant à partir de la vente directe par souscription des produits de cette dernière.
Elles sont adaptées à tout type de production, et particulièrement à celle des fruits et légumes.

Dans une AMAP, les consommateurs choisissent avec l’agriculteur les légumes à cultiver, le prix de la souscription, et les modalités de distribution des produits (fréquence, lieu, horaires…). Ensuite, chaque consommateur achète à l’avance sa part de récolte qu’il viendra récupérer pendant la saison de production selon les modalités définies.
En général, une distribution de légumes en AMAP se déroule de la manière suivante :

 
A tour de rôle, un adhérent est responsable de la distribution de la semaine. Il est chargé d’installer les cagettes de produits que le fermier a apportées, d’indiquer sur un tableau la composition du panier de la semaine, et d’accueillir les autres adhérents (émargement des présents, remise d’un bulletin de liaison contenant notamment des nouvelles de la ferme et des recettes de cuisine, etc.).

Chaque adhérent peut alors composer son panier en suivant les indications au tableau. S’il n’aime vraiment pas un des légumes proposés, il peut le déposer dans le « panier d’échanges » et prendre de ce panier un autre légume.
Le maraîcher assiste à la distribution et répond volontiers aux questions des adhérents sur l’avancée des cultures, sur la prochaine sortie à la ferme, etc.

Ce qui distingue les AMAP d’autres formules de « panier bio » ou « panier paysan », c’est le respect des 6 engagements suivants :

Côté consommateur
• l’engagement financier à travers l’achat à l’avance d’une partie de la récolte sur une période donnée ;
• l’engagement économique et moral à travers la solidarité avec l’agriculteur dans les aléas de la production (partage des risques et des bénéfices naturels) ;
• l’engagement associatif par leur participation à la vie de la structure (gestion des souscriptions, organisation des distributions de paniers, communication, animation…).

Côté producteur
• l’engagement technique et économique de fournir des produits de haute qualité (nutritionnelle, organoleptique, environnementale et sociale) selon les modalités définies avec le groupe de consommateurs ;
• l’engagement associatif de s’investir dans la vie du groupe (rôle pédagogique, animation, information…) ;
• l’engagement d’assurer une transparence sur la vie de leur exploitation (situation économique, origine des produits fournis, méthodes de production utilisées).

Pour en savoir plus

carte-des-AMAP


Vous devriez également aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Je suis spécialisée dans la gestion du stress et l’accompagnement des femmes de 40 ans à la préménopause et ménopause, mais aussi des troubles féminins.

Transmettre est une passion et les rencontres sont toujours enrichissantes ! Je suis formatrice indépendante pour plusieurs organismes de formations en naturopathie.